Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche
OIQ_InternetAccueilArticlesMot de la présidente septembre 2020

Assemblée générale annuelle du 24 septembre : soyez des nôtres… virtuellement ! 

 

English version

Chers confrères et chères consœurs,

J’espère que votre rentrée se déroule bien jusqu’à maintenant.

Du côté de l’Ordre, nous travaillons notamment à finaliser les préparatifs pour l’Assemblée générale annuelle des membres (AGA) du 24 septembre prochain. À compter de 17 h 30, vous pourrez assister virtuellement à cette assemblée. En raison de la pandémie, ce sera la seule façon de participer à l’AGA cette année. Les membres pourront ainsi exercer à distance leur droit de vote. Si vous n’êtes pas encore inscrit, je vous invite à le faire dès maintenant sur cette page.

Cette assemblée sera l’occasion de vous présenter :

  • les résultats des mesures du Plan ING2020 qui visaient à continuer à renforcer nos mécanismes de protection du public;
  • le Plan ING 20-25, qui guidera nos actions pour les cinq prochaines années;
  • le bilan de la campagne de valorisation de la profession déployée en 2019-2020, ainsi qu’un projet de deuxième phase qui a été approuvé par le Conseil d’administration de l’Ordre. Cette deuxième phase sera soumise au vote des membres, puisqu’elle nécessite une cotisation spéciale de 15 $ par année pour une période de deux ans.

Campagne de valorisation : maintenir notre présence

Comme je vous l’ai mentionné en juillet dernier, la première phase de la campagne, déployée en 2019-2020, a permis d’établir une solide base pour mieux faire connaître et reconnaître notre profession.

Les effets d’une telle initiative ne se font toutefois sentir de manière pérenne qu’en maintenant une présence soutenue dans l’espace public. Par conséquent, il est essentiel de continuer à faire valoir l’importance du rôle des ingénieurs et du titre ing. La volonté du gouvernement de relancer l’économie en accélérant certains travaux d’infrastructures amènera l’Ordre à communiquer de façon encore plus importante sur les enjeux éthiques au cours de la prochaine année. Augmenter la notoriété de notre profession permettra aussi d’attirer vers le génie la relève dont le Québec a besoin.

Loi sur les ingénieurs : la modernisation progresse

Le projet de loi 29 a franchi récemment une nouvelle étape avec la fin de l’étude détaillée du texte législatif par les membres de la Commission des institutions de l’Assemblée nationale.

Divers amendements ont été adoptés qui modifient le texte original. Les recommandations de l’Ordre n'ont bien sûr pas toutes été entendues, mais les parlementaires ont intégré certaines recommandations de l’Ordre. Nous sommes satisfaits de l’évolution du dossier, et le Conseil d’administration de l’Ordre se penchera prochainement sur le texte issu de la commission parlementaire.

Le processus n’est donc pas encore terminé. Le projet de loi doit maintenant retourner à l’Assemblée nationale pour son adoption finale. L’Assemblée reprend ses travaux le 15 septembre, mais le calendrier des travaux n’est pas encore connu. À noter qu’il n’est pas impossible que d’ultimes changements soient apportés à cette étape.

Bref, la modernisation de la loi qui encadre les ingénieurs avance rondement. Notre profession doit ainsi se préparer à vivre avec un cadre législatif renouvelé. En effet, il est prévu que la date d’entrée en vigueur de la loi soit la même que celle de la sanction, qui suit normalement de quelques jours l’adoption par l’Assemblée nationale. L’Ordre travaille déjà à élaborer des outils et des communications afin d’expliquer l’impact de la nouvelle loi sur la pratique des ingénieurs.

Pour en savoir davantage, je vous invite à consulter le site de l’Ordre ainsi que le site de l’Assemblée nationale.

L’AGA sera aussi l’occasion de faire le point dans ce dossier. J’espère que vous serez des nôtres !

Kathy Baig ing., FIC, MBA

 

  

 

 

Annual General Meeting on September 24: Join us… virtually!

 

Dear Colleagues,

I hope that you have had a pleasant fall so far.

Here at the OIQ, we are hard at work putting the finishing touches on the Annual General Meeting of members (AGM) that will take place on September 24. You can attend this meeting virtually starting at 5:30 p.m. Due to the pandemic, this is the only way you can participate in this year’s AGM. Members will still be able to exercise their right to vote remotely. If you haven’t already registered, I invite you to do so right now on this page.

At the AGM, the following will be presented to you:

  • the results of the ENG2020 Plan, to continue reinforcing our public protection mechanisms;
  • the ENG 20-25 Plan, which will guide our actions for the next five years;
  • a review of the promotional campaign for the profession that was conducted in 2019-2020, as well as a proposal for the second phase approved by the OIQ’s Board of Directors. The second phase will be voted on by members, as it requires a special assessment of $15 per year for a two-year period.

Promotional campaign: staying present

As I mentioned to you in July, the first phase of the campaign, which was deployed in 2019-2020, effectively paved the way for improved awareness and recognition of our profession.

However, this type of initiative will only have a lasting effect if we continue to be present in the public sphere. That is why we need to keep communicating the importance of engineers’ role and title. Given the government’s desire to revive Quebec’s economy by fast-tracking certain infrastructure projects, the OIQ will put even more of an emphasis on ethical issues in its communications in the coming year. By enhancing our profession’s reputation, we will also attract much-needed young people to engineering.

Engineers Act: progress in modernization

Yet another step was completed in the modernization process of the Engineers Act when members of the National Assembly’s Committee on Institutions recently finished their clause-by-clause consideration of Bill 29.

Various amendments have been made to the original legislation. Unsurprisingly, the MNAs did not adopt all of the OIQ’s recommendations, though they did incorporate some of them. We are nevertheless satisfied with the bill’s progress and our Board of Directors will review the parliamentary committee’s latest version of the legislation sometime soon.

So the process is not quite over. The bill must now be reintroduced in the National Assembly for final passage. The National Assembly resumes its activities on September 15, but the calendar of proceedings has not yet been released. Please note that final changes may be made in this step.

In sum, steady progress is being made in modernizing the Engineers Act. This means that our profession needs to prepare itself for life with a revised legislative framework. In fact, the date on which the law is supposed to come into force is the same date as its assent, which is usually a few days after its passage by the National Assembly. Bearing this in mind, the OIQ is already at work developing tools and communications to explain how the future new law will affect engineering practice.

To find out more, I encourage you to visit the OIQ’s site and the National Assembly’s site.

An update on the modernization process will also be provided at the AGM. I hope to see you there!

Kathy Baig, Eng., FEC, MBA

Ce contenu était-il utile pour vous?

Tout à faitEn partiePas du tout

Gare Windsor, bureau 350
1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
Montréal (Québec) H3B 2S2

1 514 845-6141
Sans frais : 1 800 461-6141