Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche
OIQ_InternetAccueilArticlesMai 2019

Collaborer pour prévenir la collusion et la corruption   

ENGLISH VERSION FOLLOWS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chers confrères et chères consœurs,

Tout en donnant au Bureau du syndic les moyens de réaliser son travail d’enquête dans des délais raisonnables, l’Ordre souhaite travailler en prévention et en collaboration avec d’autres intervenants concernés par la collusion et la corruption impliquant des professionnels.

C’est dans cet esprit que l’Ordre a organisé en mars dernier un premier forum qui réunissait les dirigeants des principaux organismes concernés. Des pistes pour accroître la collaboration et travailler ensemble ont été dégagées au cours de ces discussions. Je remercie ces dirigeants d’avoir pris du temps dans leur horaire très chargé pour alimenter la réflexion. Vous trouverez à la fin du texte la liste complète des organismes représentés au forum.

Rappelons que le Bureau du syndic de l’Ordre travaille déjà en prévention. À titre d’exemple, son équipe a répondu cette année à quelque 700 courriels et appels téléphoniques acheminés par la ligne 1 877 ÉTHIQUE.

Des résultats concrets

En parallèle, le Bureau du syndic poursuit ses enquêtes. Un plan d’action dynamique et ambitieux, assorti de méthodes d’enquête innovatrices et de points de contrôle de gestion, a permis de diminuer substantiellement la durée moyenne d’enquête, qui est maintenant à 9 mois – comparativement à 18 mois en 2018. Le traitement des enquêtes s’effectue désormais dans des délais comparables à ceux de l’ensemble des ordres professionnels.

Au 31 mars dernier, le nombre d’enquêtes actives au Bureau du syndic était de 202, ce qui constitue un niveau optimal compte tenu de la taille de notre profession.

Le Conseil d’administration de l’Ordre se joint à moi pour féliciter toute l’équipe du Bureau du syndic – les syndics adjoints ingénieurs, les avocats, les enquêteurs, et tout le personnel du soutien juridique – pour tout le travail accompli au cours des dernières années.

Kathy Baig, ing., FIC, MBA

Les organismes représentés au forum
• Autorité des marchés publics (AMP)
• Barreau du Québec
• Bureau de la concurrence Canada (BCC)
• Bureau de l’inspecteur général de la Ville de Montréal (BIG)
• Bureau d’intégrité et d’éthique de Laval (BIEL)
• Bureau d’inspection contractuelle de Longueuil (BIC)
• Bureau de l’intégrité professionnelle et administrative de la Ville de Saint-Jérôme (BIPA)
• Chambre des notaires du Québec
• Commission de la construction du Québec (CCQ)
• Ordre des comptables professionnels agréés du Québec
• Régie du bâtiment du Québec (RBQ)
• Unité permanente anticorruption (UPAC)

 

   

Working together to prevent collusion and corruption

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dear Colleagues,

While providing the Office of the Syndic with the resources it needs to complete its inquiry work in reasonable time, the OIQ also hopes to increase prevention and collaboration with other stakeholders concerned by cases of collusion and corruption involving professionals.

With this in mind, the OIQ held its first forum in March with leaders of the main organizations concerned. During the forum, participants discussed potential ways of collaborating and working together. I thank these leaders for taking time out of their very busy schedules to participate in the deliberations. The full list of organizations represented at the forum can be found at the end of this text.

Remember that the OIQ’s Office of the Syndic is already doing prevention work. For example, its team has answered approximately 700 e-mails and calls forwarded to the 1 877 ÉTHIQUE hotline this year.

Tangible results

At the same time, the Office of the Syndic is continuing its inquiries. A dynamic and ambitious action plan, accompanied by innovative inquiry methods and management control points, has made it possible to substantially reduce the average inquiry time, which is now 9 months, compared to 18 months in 2018. Inquiry processing times are now comparable to those of other professional orders.

As at March 31, the number of active inquiries at the Office of the Syndic was 202, which is an ideal number considering the size of our profession.

The OIQ’s Board of Directors joins me in congratulating the entire Office of the Syndic team – assistant syndic engineers, lawyers, investigators, and all legal support staff – for the work they have accomplished these past few years.

Kathy Baig, Eng., FEC, MBA

 

The organizations represented at the forum

• Autorité des marchés publics (AMP)

• Barreau du Québec

• Bureau de la concurrence Canada (BCC) 

• Bureau de l’inspecteur général de la Ville de Montréal (BIG)

• Bureau d’intégrité et d’éthique de Laval (BIEL)

• Bureau d’inspection contractuelle de Longueuil (BIC) 

• Bureau de l’intégrité professionnelle et administrative de la Ville de Saint-Jérôme (BIPA)

• Chambre des notaires du Québec

• Commission de la construction du Québec (CCQ)

• Ordre des comptables professionnels agréés du Québec

• Régie du bâtiment du Québec (RBQ)

• Unité permanente anticorruption (UPAC)

Ce contenu était-il utile pour vous?

Tout à faitEn partiePas du tout

Gare Windsor, bureau 350
1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
Montréal (Québec) H3B 2S2

1 514 845-6141
Sans frais : 1 800 461-6141