Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    OIQ_InternetAccueilJe suisMembreDéveloppement des compétences professionnellesSystèmes d’alarme incendie

    Systèmes d’alarme incendie 

    Publié : juin 2018

    Ce profil de compétences est destiné aux ingénieurs qui exercent dans le domaine des systèmes d’alarme incendie. Il a pour but de les aider à orienter le développement de leurs compétences, principalement celles qui sont propres à ce secteur de pratique. Il s’adresse aux ingénieurs qui contribuent à l’étude, à la conception, à la vérification, à la surveillance et à la mise en service des installations.

    Pour consulter la liste des secteurs d'activités visés par ce profil, cliquez ici.

     

    ÉTABLIR LE MANDAT
    Compétence Éléments de compétence
    A - Définir les besoins et les attentes 1. Définir :
    a. le besoin réel
    b. l’étendue du mandat (ex. : ingénierie, surveillance, mise en service)
    c. le contexte du mandat
    d. les inclusions et les exclusions du mandat
    e. les exigences particulières (ex. : technologies, développement durable, certification LEED, bâtiment intelligent)
    f. les intrants
    g. les livrables (ex. : relevés, tracés, inspection visuelle, audits, études, plans, devis)
    h. l’utilisation des équipements
    i. la séquence de fonctionnement
    j. l’échéancier
    2. Tenir compte :
    a. des contraintes budgétaires
    b. de la classification du bâtiment
    c. de la disponibilité des ressources
    d. des impacts sur l’exploitation existante
    e. de la séquence des travaux
    f. des exigences spécifiques du client
    g. des exigences de l’assureur
    h. des exigences de l’autorité compétente (ex. : service d’incendie, Régie du bâtiment du Québec, Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail [CNESST])
    3. Déterminer les intervenants du client (ex. : électricien ; manufacturier ; responsable de technologies de l’information ; préventionniste ; opération, entretien, groupe de santé, sécurité et environnement [SSE])
    4. Déterminer les ressources professionnelles (ex. : entrepreneurs, sous-traitants, fournisseurs autorisés)
    5. Définir les principaux lots de réalisation (ex. : préachat, construction, vérification, mise en service)
    B - Préciser l’encadrement légal, réglementaire et normatif 1. Déterminer :
    a. les lois, codes, normes, règlements applicables (ex. : Code de construction du Québec - chapitre I - Bâtiment ; Code de construction du Québec - chapitre V – Électricité ;Association canadienne de normalisation [CSA] ; normes CAN/ULC S524-M, S536-M, S537-M, S561-M ; chapitre « Bâtiment » du Code de sécurité du Québec [CBCS-QC] ; Recueil des lois et des règlements du Québec [RLRQ] ; Code national de prévention des incendies [CNPI] ; National Fire Protection Association [NFPA] ; Code de sécurité sur les ascenseurs, monte-charges et escaliers mécaniques [CSA-B44])
    b. les règlements municipaux
    c. les règlements fédéraux
    d. les autorisations et les permis requis
    e. les homologations et les accréditations requises
    f. les exigences applicables de l’assureur (ex. : FM Global)
    C - Convenir du mandat 1. Vérifier ses compétences et ses moyens
    2. Évaluer :
    a. les honoraires d’ingénierie, les termes et les conditions
    b. les risques1 (ex. : financiers, technologiques)
    3. Convenir :
    a. de l’échéancier
    b. du budget
    c. des livrables
    d. des informations et des services relevant du client
    4. Sélectionner les ressources et les services complémentaires requis
    5. Soumettre l’offre de services professionnels (ex. : modalités de paiement, conditions diverses)
    6. Formaliser le mandat (ex. : bons de commande, contrats)

    1Lorsque le projet a trait à la modification d’un ouvrage existant (réaménagement, rénovation, agrandissement ou autre), l’ingénieur ne doit jamais présumer que l’installation existante est conforme. Il doit obtenir les données techniques antérieures. En l’absence de telles données, il doit prendre les actions pour compléter l’information ; il doit faire les évaluations appropriées pour déterminer la capacité de l’installation existante.

    RECHERCHER LES INFORMATIONS ET LES DONNÉES PERTINENTES
    Compétence Éléments de compétence
    A - Établir les paramètres d’analyse 1. Établir les critères de conception
    2. Consulter :
    a. la liste des équipements
    b. l’architecture du système
    c. les caractéristiques du système
    d. les rapports de vérification et d’inspection
    e. l’étude de codes (ex. : désenfumage, zone de refuge, classification du bâtiment)
    f. l’historique du bâtiment (ex. : année de construction, date de sa plus récente transformation)
    g. les séquences d’opérations
    3. Vérifier :
    a. si les exigences de bâtiments de grande hauteur sont applicables
    b. si la résistance au feu du câblage est requise
    c. si le bâtiment est de type combustible ou incombustible

    4. Évaluer la capacité de l’équipement existant
    B - Consulter la documentation existante et les intervenants 1. Obtenir les plans de classification d’emplacements dangereux (voir le profil de compétences portant sur l’électricité industrielle)
    2. Consulter :
    a. les plans existants
    b. les rapports d’études antérieures du système
    c. les fiches techniques des équipements et des dispositifs
    d. les manuels d’opération et d’entretien
    e. le rapport de vérification initiale et lors de modification
    f. le rapport d’inspection périodique
    g. les plans des autres domaines connexes (ex. : architecture, gicleurs, ascenseurs, mécanique du bâtiment, protection spéciale)
    h. le manufacturier du système existant
    i. le rapport des bruits ambiants
    3. Consulter les autorités compétentes (ex. : service d’incendie, Régie du bâtiment, Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail [CNESST])
    4. Recueillir les commentaires du client
    C - Recueillir les faits (produit, ouvrage, système ; son opération, son emplacement et son environnement) 1. Définir les conditions ambiantes
    2. Déterminer les produits en présence dans l’environnement (ex. : humidité excessive, corrosion)
    3. Effectuer des relevés (plans annotés et photographies) de l’équipement existant
    4. Analyser les données de l’historique d’entretien
    5. Établir l’état et le cycle de vie de l’équipement existant
    6. Recueillir les informations des disciplines connexes (ex. : contrôle électronique des portes, systèmes mécaniques de désenfumage, pressurisation, volets coupe-feu et coupe-fumée, gicleurs, systèmes spéciaux)
    D - Déterminer les sources potentielles de danger et les risques 1. Évaluer :
    a. l’environnement physique (ex. : espace, chaleur, froid, propreté)
    b. les contraintes de circulation et l’accessibilité
    c. les dégagements requis
    d. les rapports d’analyse des risques existants
    e. le niveau de redondance en fonction des besoins des opérations (ex. : poste de commande de relève)
    f. la classification d’emplacements dangereux
    g. les mesures de sécurité (ex. : protections supplémentaires)
    h. la fiabilité et la conformité de l’alimentation d’urgence
    i. le niveau de bruits ambiants compte tenu de l’aménagement et de l’occupation des lieux
    j. les particularités des occupants de l’immeuble (ex. : enfants ; personnes aînées ; personnes ayant des incapacités physiques, visuelles, auditives ; personnes en perte d’autonomie)
    E - Considérer les bonnes pratiques de l’industrie 1. Considérer :
    a. les directives, les guides et les fiches techniques
    b. les caractéristiques de l’équipement
    c. les méthodes d’installation
    d. les technologies éprouvées et les améliorations technologiques
    e. les pratiques d’entretien et de sécurité de l’entreprise
    F - Détailler les contraintes, limites ou opportunités (ex.: techniques, économiques) 1. Établir :
    a. les limites budgétaires
    b. les délais de livraison et d’exécution
    c. la disponibilité des espaces pour les installations et leur accès
    d. la capacité des autres systèmes existants (ex. : télécommunications, sécurité)
    e. les caractéristiques du système d’alarme incendie existant
    f. les contraintes imposées par les conditions ambiantes (ex. : chaleur, froid)
    g. la désuétude de l’équipement
    h. la disponibilité des composants de rechange
    i. la marge de manœuvre et les limites lors de l’installation et de la vérification (ex. : appareil sous tension à proximité, éclats d’arcs) j. les exigences relatives au maintien des opérations
    k. les exigences pour la mise en service
    l. la fréquence des périodes d’entretien préventif requérant des arrêts majeurs du système
    m. la disponibilité des ressources (ex. : humaines, matérielles, outils de tests, sous-traitants spécialisés)
    n. les avancées technologiques applicables et pertinentes
    o. les niveaux de bruits ambiants
    p. la compatibilité des systèmes et des composants
    DÉTERMINER LA SOLUTION
    Compétence Éléments de compétence
    A - Produire des études 1. Produire des études du système existant :
    a. de capacité
    b. de vétusté et de maintien de l’actif (ex. : cycle de vie)
    c. de fonctionnement (ex. : niveau sonore, désenfumage, fonctions auxiliaires)
    d. de conformité (ex. : remise aux normes)
    e. de transformation d’usage
    B – Traiter les risques 1. Établir des scénarios de dangers ou d’accidents (ex. : environnements dangereux)
    2. Estimer :
    a. les probabilités d’occurrence
    b. la gravité des conséquences par scénario
    3. Évaluer l'acceptabilité des risques
    4. Recommander des mesures de traitement des risques (élimination, atténuation prévention)
    C – Évaluer les solutions 1. Analyser les informations et les données pertinentes
    2. Élaborer les solutions
    3. Analyser les solutions (ex. : estimations budgétaires, calculs, croquis, dimensionnements)
    4. Coordonner avec les autres domaines
    D – Recommander une solution 1. Formuler des solutions possibles et une recommandation
    2. Préparer :
    a. des avis
    b. des rapports
    c. une estimation des coûts et des échéanciers (ex. : ingénierie, réalisation, approvisionnement)
    3. Aviser le client des cycles d’entretien et des coûts
    4. Convenir de la solution en coordination avec le client et les autres domaines
    5. Proposer des solutions de rechange (ex. : mesures différentes, mesures équivalentes, dérogations) aux autorités compétentes
    CONCEVOIR LA SOLUTION
    Compétence Éléments de compétence
    A – Définir l’architecture et la technologie 1. Déterminer les séparations coupe-feu (ex. : horizontales, verticales, superficie, hauteur)
    2. Établir si le bâtiment est de grande hauteur
    3. Valider les classifications du bâtiment (ex. : B3, C)
    4. Positionner :
    a. les dispositifs et les fonctions auxiliaires
    b. les panneaux d’alarme
    c. les annonciateurs
    d. les panneaux secondaires (ex. : répondeurs, bloc d’alimentation)
    e. le zonage du système
    5. Déterminer la position et la dimension des vides techniques horizontaux et verticaux en collaboration avec l’architecte
    B – Définir les équipements périphériques 1. Définir les types, la position et le nombre (ex. : capacité du circuit) pour les caractéristiques :
    a. des dispositifs de détection
    b. des dispositifs de signalisation
    c. des téléphones d’urgence
    d. des fonctions auxiliaires
    2. Coordonner avec les autres disciplines (ex. : systèmes de protection fixes, mécaniques ; ventilation)
    C - Définir les performances sonores et visuelles 1. Calculer le niveau de pression acoustique de la signalisation sonore (ex. : audibilité)
    2. Déterminer :
    a. les conditions pour atteindre le niveau d’intelligibilité de la signalisation phonique (ex. : message vocal)
    b. la couverture des avertisseurs visuels
    c. si des modules de synchronisation sont requis
    D - Déterminer les types de classe des câblages et leurs configurations 1. Déterminer :
    a. la détection conventionnelle en classe A ou B
    b. la détection adressable en classe A, B ou C
    c. la signalisation en classe A ou B
    d. la liaison de données de réseaux de type A, B ou C
    e. les câblages nécessitant une résistance au feu
    2. Effectuer le dimensionnement des systèmes de câblage en fonction des facteurs de déclassement
    3. Calculer le tirage de câbles souterrains et en chemin de câbles
    4. Déterminer :
    a. les systèmes pour conserver l’intégrité des murs et des cloisons coupe-feu
    b. le cheminement des câblages
    E - Produire les schémas (diagrammes) unifilaires de détection et de signalisation 1. Produire le diagramme de détection conventionnelle incluant :
    a. le panneau
    b. les équipements périphériques (ex. : détecteurs, déclencheurs manuels)
    c. le câblage
    2. Produire le diagramme de commande conventionnelle incluant :
    a. le panneau
    b. les relais
    c. le câblage
    d. les détails des fonctions auxiliaires
    3. Produire le diagramme de détection et de commande adressable incluant :
    a. le panneau
    b. le câblage
    c. les modules isolateurs
    d. les dispositifs adressables
    e. les détails des fonctions auxiliaires
    4. Produire le diagramme de signalisation incluant :
    a. le panneau
    b. le câblage
    c. les modules isolateurs
    d. les dispositifs conventionnels et adressables
    5. Produire le diagramme de communication d’urgence et phonique incluant :
    a. le panneau
    b. le câblage
    c. les téléphones d’urgence
    d. les haut-parleurs
    6. Produire le diagramme de panneaux en réseau incluant :
    a. les panneaux
    b. les annonciateurs
    c. le câblage
    d. les centres de commande
    7. Intégrer :
    a. au diagramme la liaison à la centrale de réception d’alarme incendie
    b. les diagrammes au plan
    F - Préparer les plans 1. Préparer :
    a. la liste de feuilles de plan
    b. la légende
    c. les notes
    d. le plan d’implantation
    e. les vues en plan
    f. les coupes en élévation
    g. les schémas de raccordement
    h. les détails
    i. le plan d’agencement des équipements dans les salles techniques
    G - Valider les circuits 1. Calculer :
    a. la chute de tension
    b. le niveau de candela des lampes stroboscopiques
    c. la puissance des amplificateurs et des haut-parleurs
    d. les charges des blocs d’alimentation
    2. Déterminer le calibre et le type des conducteurs
    3. Valider la capacité de charge des batteries
    4. Déterminer les circuits d’alimentation des panneaux (ex. : normal, urgence) et les blocs d’alimentation
    5. Valider la conformité de la distribution électrique d’urgence
    6. Établir une capacité de réserve pour les charges futures
    7. Adapter la conception aux zones de refuge, aux systèmes de désenfumage et au contrôle de volets
    H - Définir l’architecture, la technologie et les composants du système d’alarme incendie en réseau 1. Déterminer les liens entre les panneaux d’alarme incendie
    2. Consulter l’étude de codes (ex. : réseau à grande échelle, bâtiment de grande hauteur)
    3. Définir :
    a. les modes de fonctionnement du réseau d’alarme incendie
    b. le diagramme unifilaire des réseaux de conduits et du câblage (ex. : vides techniques horizontaux et verticaux)
    c. les caractéristiques du réseau de communication phonique
    d. les caractéristiques du réseau de câblage et sa classification (ex. : résistance au feu, classe A, B)
    e. l'architecture du réseau d’alarme incendie
    f. le contrôle manuel des panneaux d’alarme incendie
    g. la supervision des composantes (ex. : volets)
    h. l’emplacement et la composition du poste central d’alarme et de commande
    4. Repérer les murs et les séparations coupe-feu
    5. Coordonner le positionnement :
    a. des panneaux
    b. du poste central d’alarme et de commande
    I - Rédiger un devis 1. Déterminer :
    a. la portée des travaux
    b. l’information adaptée au projet et pertinente au site d'installation
    c. les critères de conception de base
    d. les intervenants
    2. Indiquer l’édition applicable des normes en vigueur
    3. Rédiger les clauses :
    a. administratives
    b. techniques en électricité
    4. Rédiger les clauses techniques du système d’alarme incendie incluant :
    a. les directives sur le fonctionnement du système
    b. les directives d’installation
    c. la description de chaque type de dispositifs
    d. le détail des entrées et des fonctions de sortie à programmer
    e. les essais multidisciplinaires
    5. Coordonner le contenu du devis avec les instructions aux plans
    6. Déterminer la préséance entre le plan et le devis
    7. Préparer un devis :
    a. de fourniture et d’installation
    b. de préachat
    c. de précommande d'équipement
    d. d’entretien
    8. Intégrer les exigences particulières du client
    J - Prévoir la constructibilité et les impacts sur la réalisation des travaux 1. Intégrer les exigences critiques de réalisation
    2. Préciser les exigences critiques de surveillance
    3. Vérifier la compatibilité des autres systèmes (ex. : emplacement du détecteur de fumée pour conduits de ventilation)
    4. Planifier :
    a. les arrêts, les réalimentations électriques et les installations temporaires
    b. la réponse aux situations exceptionnelles et d’urgence
    c. les délais d’approvisionnement
    d. la séquence d’exécution des travaux (ex. : scénarios de transfert lors du remplacement d’un système)
    e. la mise en service
    f. la mobilisation des ressources
    K - Prévoir les exigences d’exploitation après la mise en service 1. Intégrer les exigences critiques :
    a. d’opération
    b. d’entretien
    c. de continuité des opérations
    d. de réponse aux situations d’urgence
    2. Colliger la liste finale des pièces consommables et de rechange
    3. Déterminer les besoins de formation
    L - Estimer les coûts 1. Déterminer :
    a. la ventilation des prix
    b. la quantité des composants
    c. la longueur des câblages
    d. le coût de la main-d’œuvre (ex. : électricien, technicien en alarme incendie)
    e. le coût de mobilisation et de transport
    f. le coût des installations temporaires
    g. le phasage des travaux
    2. Obtenir des prix pour l’équipement
    3. Établir les risques et le niveau de contingence
    4. Déterminer l’augmentation des prix selon la durée du projet
    5. Calculer le coût global du projet
    SURVEILLER LA MISE EN ŒUVRE DE LA SOLUTION
    Compétence Éléments de compétence
    A - Planifier la surveillance 1. Vérifier la portée du mandat
    2. Évaluer la portée technique et le contexte de réalisation
    3. Déterminer les éléments à surveiller
    4. Préciser les activités et leur importance
    5. Déterminer les ressources requises
    6. Coordonner avec les autres intervenants (ex. : électricien, représentant du manufacturier, propriétaire)
    B - Préparer le plan de surveillance 1. Préparer :
    a. le plan d’inspection et d’essais
    b. la liste des dessins d’atelier
    2. Mobiliser les ressources et les intervenants (ex. : fréquence des rencontres)
    3. Intégrer les activités à l’échéancier
    C. Effectuer la surveillance 1. Appliquer le plan de surveillance
    2. Diriger une réunion de chantier
    3. Rédiger le procès-verbal de la réunion de chantier
    4. Réviser et annoter les dessins d’atelier
    5. Vérifier la conformité des travaux aux plans et devis lors des visites de chantier
    6. Traiter :
    a. les non-conformités
    b. les changements techniques
    7. Rédiger les mémos, les directives et les avis de changement
    8. Convenir :
    a. des honoraires supplémentaires pour les nouvelles demandes du client et des conditions de chantier
    b. des coûts des propositions de l’entrepreneur pour les changements techniques
    9. Recommander le paiement progressif selon l’avancement des travaux
    10. Coordonner la mise en marche avec les intervenants
    11. Valider les rapports de vérification
    12. Inspecter l’installation
    13. Préparer une liste de non-conformités
    14. Établir un échéancier pour la correction des non-conformités
    15. Valider les corrections de l’entrepreneur
    16. Effectuer des tests de mise en marche des systèmes
    17. Analyser périodiquement les risques et les opportunités (ex. : financiers, santé et sécurité, contaminants)
    D - Terminer la surveillance 1. Recommander la réception des travaux
    2. Préparer :
    a. les attestations de conformité
    b. les plans finaux
    c. les relevés
    3. Obtenir les documents finaux de l’entrepreneur
    4. Vérifier que la formation des opérateurs du système a été donnée
    E - Coordonner la mise en service 1. Préparer le programme d’essais intégrés des systèmes
    2. Appliquer le programme d’essais intégrés des systèmes
    3. Préparer le scénario de démarrage
    4. Vérifier les documents d’opération et d’entretien
    5. Superviser la mise en service
    6. Certifier la performance du système
    7. Sonder la satisfaction du client
    SOUTENIR L’EXPLOITATION
    Compétence Éléments de compétence
    A - Entretenir 1. Réviser périodiquement les procédures d’entretien, d’inspection et de mise à l’essai
    2. Valider :
    a. les rapports de vérification périodique
    b. les lacunes (ex. : déficiences, non-conformités)
    3. Recommander la mise en place des correctifs requis
    4. Superviser des interventions de dépannage et de réparation
    5. Optimiser la performance et la fiabilité du système (ex. : alarme non fondée, emplacement inadéquat)
    B - Évaluer la conformité d’une installation 1. Valider les motifs de demande d’attestation (ex. : acquisition d’un bâtiment existant, changement de vocation)
    2. Ajuster la liste de vérifications en fonction des demandes
    3. Effectuer les vérifications
    4. Recommander les correctifs requis
    5. Évaluer les coûts des correctifs
    6. Rédiger un avis et un rapport d’évaluation
    C - Gérer les risques techniques en continu 1. Mettre en place des indicateurs de suivi
    2. Analyser périodiquement les modifications de risques
    3. Ajuster les objectifs et les programmes
    4. Traiter les risques
    D - Désaffecter et démanteler 1. Préparer un scénario de transition
    2. Élaborer le plan d’action et les procédures
    3. Superviser les procédures
    4. Confirmer le retrait de l’équipement et du câblage
    5. Gérer les matières résiduelles et les contaminants (ex. : détecteurs de fumée à ionisation)


    Les secteurs d’application :
    1. résidentiel
    2. commercial
    3. immeubles de bureaux
    4. établissements de réunion (ex. : stade, musée, restaurant, école)
    5. institutionnel (ex. : hôpital, centre correctionnel, résidences pour aînés)
    6. centres de données
    7. industriel
    Ce profil de compétences concerne :
    1. les principes relatifs aux systèmes d’alarme incendie, les types de systèmes et la protection des câblages
    2. la détection incendie
    3. la signalisation incendie (ex. : communication phonique)
    4. la commande des fonctions auxiliaires (ex. : contrôle des systèmes de désenfumage, de pressurisation ; rappel des ascenseurs ; déverrouillage automatique des portes)
    5. la supervision des équipements (ex. : ascenseurs, groupe électrogène, ventilation)
    6. la vérification dynamique des fonctions auxiliaires
    7. la transmission des évènements à la centrale de surveillance
    8. la liaison des systèmes connexes (ex. : de sécurité, de gicleurs et de protection incendie)
    9. les séquences d’opérations (ex. : désenfumage)
    10. les diagrammes fonctionnels
    11. l’affichage des messages et des événements
    12. les systèmes de détection et d’alarme incendie temporaires
    Le profil ne s’applique pas :
    1. à la conception de systèmes de gicleurs et de protection incendie
    2. à la conception de systèmes connexes (ex. : ascenseurs, groupe
    électrogène, rideau coupe-feu, systèmes de désenfumage, pressurisation)
    3. aux autres systèmes de sécurité (ex. : alarme intrusion, surveillance par caméras, contrôle d’accès)
    4. aux systèmes d’appel infirmier
    Note : L’ingénieur qui exerce dans le domaine des systèmes d’alarme incendie peut trouver des éléments de compétence pertinents à sa pratique dans les profils de compétences portant sur la protection incendie, l’électricité industrielle, l’électricité du bâtiment et les systèmes d’automatisation.

    Ce contenu était-il utile pour vous?

    Tout à faitEn partiePas du tout

    Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141