Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    OIQ_InternetAccueilJe suisMembreProgramme d'accès à la profession d'ingénieurFAQ Programme d'accès à la profession (PAP)

    Foire aux questions – Nouveau programme d’accès à la profession 




    1. À partir de quel moment le candidat peut-il utiliser le titre de CPI ?
    Dès son inscription au registre du programme d’accès à la profession d’ingénieur.

     

    2. Qui peut s’inscrire au registre du programme d’accès à la profession et porter le titre de CPI ?

    • L’étudiant ayant complété 60 crédits dans un programme d’études universitaire en génie qui aura seulement accès au volet théorique du programme
    • Le titulaire d’un diplôme en génie décerné par une université du Québec ayant complété son admission à l’Ordre
    • Le titulaire d’un diplôme en génie décerné par une université canadienne ayant complété son admission à l’Ordre
    • Le titulaire d’un diplôme en génie décerné par un autre pays ayant suivi le processus de l’Ordre pour l’obtention d’une équivalence de diplôme ou de formation
    • Le titulaire d’un diplôme en sciences pures ou en sciences appliquées ou en technologie ayant suivi le processus de l’Ordre pour l’obtention d’une équivalence de formation
    • L’ingénieur junior ayant fait la demande pour basculer dans le nouveau programme


    3. Si j’obtiens mon baccalauréat en génie après le 1er avril 2019, sera-t-il impératif de m’inscrire au nouveau programme pour obtenir mon titre d’ingénieur ?

    Oui. La réussite du programme d’accès à la profession d’ingénieur est nécessaire pour obtenir le permis d’ingénieur et être inscrit, à ce titre, au tableau de l’Ordre.

     

    4. Une période de transition de 3 ans est prévue pour les ingénieurs juniors et stagiaires.
    Au 1er avril 2022, soit à la fin de cette période de transition, sera-t-on retiré du tableau des membres ?

    Le 1er avril 2022, les permis d’ingénieur junior et d’ingénieur stagiaire n’existeront plus. Il sera possible pour tout titulaire d’un permis d’ingénieur junior ou stagiaire de s’inscrire au nouveau programme d’accès à la profession ou de se retirer du tableau des membres l’Ordre.

     

    5. Si je renonce à mon permis d’ingénieur junior ou d’ingénieur stagiaire et que je m’inscris au programme d’accès à la profession, dois-je le compléter dans un délai particulier pour obtenir mon permis d’ingénieur ?

    Oui. Vous aurez 5 ans pour compléter l’ensemble du programme à partir de la date de votre inscription au registre, dès lors que vous avez obtenu votre diplôme ou une équivalence de formation.


    6. Le nouveau programme d’accès à la profession semble moins rigoureux que le juniorat actuel. Qu’en est-il exactement ?

    Les exigences sont différentes. En effet, le candidat devra démontrer qu’il a accumulé 24 mois d’expérience en génie et qu’il a acquis les compétences requises pour l’exercice de la profession, dont certaines compétences concernant la pratique du génie au Canada.

    L’expérience sera encadrée par un superviseur ingénieur (ayant plein droit d’exercice), qui a exercé la profession pendant au moins 3 ans dans les 5 dernières années. Le superviseur ne doit pas s’être fait imposer d’amende et ne doit pas faire l’objet d’une révocation de son permis, d’une radiation, d’une suspension ou d’une limitation de son droit d’exercer. Le superviseur aura des responsabilités concernant le développement des compétences professionnelles et techniques du candidat.

    Le programme d’accès à la profession comprendra également 30 heures de formation théorique en ligne, lesquelles devront être suivies avant que le candidat ne passe l’examen professionnel.

     

    RECONNAISSANCE D’EXPÉRIENCE


    7. Je suis ingénieur junior/stagiaire. Est-ce que je peux basculer dans le nouveau programme ?

    Il sera possible de renoncer à votre permis d’ingénieur junior ou stagiaire et de vous inscrire au programme d’accès à la profession. Selon le cas, l’expérience contemporaine démontrée et validée par l’Ordre et la réussite de l’examen professionnel (dans le cadre du juniorat) pourront être reconnues.
     


    8. Si je termine mon juniorat avant le 1er avril 2022, quelles seront les incidences sur l’obtention de mon titre d’ingénieur ?

    Le nouveau règlement n’aura aucune incidence pour vous, dans la mesure où vous procéderez à votre demande de permis d’ingénieur avant le 1er avril 2022.

     

    9. Quelles seraient les répercussions pour un ingénieur junior dont la période de juniorat se termine après la date d’entrée en vigueur du nouveau règlement ?

    Dans la mesure où vous avez complété les exigences du juniorat avant le 1er avril 2022, le programme d’accès à la profession n’aura aucune incidence sur vous.

    Par contre, entre le 1er avril 2019 et le 1er avril 2022, vous pourrez si vous le souhaitez renoncer à votre permis d’ingénieur junior ou stagiaire et vous inscrire au programme d’accès à la profession.

     

    10. Je suis ingénieur junior et j’ai acquis 10 mois d’expérience contemporaine en génie reconnue par l’Ordre. Est-il possible de les faire valoir dans le cadre du programme d’accès à la profession ?

    Oui, ces 10 mois pourraient être transférables. Toutefois, les 14 autres mois devront être évalués afin de déterminer s’ils vous ont permis d’acquérir les compétences requises (voir la liste des compétences).

     

    11. Je suis ingénieur junior et j’ai acquis 24 mois d’expérience contemporaine en génie reconnue par l’Ordre. Est-il possible de les faire valoir dans le cadre du programme d’accès à la profession ?

    Oui. Cependant, l’Ordre pourrait demander une nouvelle évaluation pour s’assurer que l’expérience répond aux exigences du nouveau règlement.


    12. Je suis ingénieur junior et j’ai acquis, il y a plus de 5 ans, 10 mois d’expérience en génie reconnue par l’Ordre. Est-il possible de les faire valoir dans le cadre du programme d’accès à la profession ?

    Oui, ces 10 mois pourraient être transférables. Toutefois, les 14 autres mois devront être évalués afin de déterminer s’ils vous ont permis d’acquérir les compétences requises (voir la liste des compétences). L’Ordre pourrait aussi demander une nouvelle évaluation pour s’assurer que l’expérience répond aux exigences du nouveau règlement.


    13. Je suis ingénieur junior et j’ai acquis, il y a plus de 5 ans, 24 mois d’expérience en génie reconnue par l’Ordre. Est-il possible de les faire reconnaître dans le cadre du programme d’accès à la profession ?

    Oui, ces 24 mois pourraient être transférables. Cependant, l’Ordre pourrait demander une nouvelle évaluation pour s’assurer que l’expérience répond aux exigences du nouveau règlement et que vous avez maintenu vos compétences à jour.


    14. Je suis ingénieur junior et j’ai acquis 24 mois d’expérience en génie reconnue à l’extérieur du Québec. Est-il possible de les faire valoir dans le cadre du programme d’accès à la profession ?

    Oui, ces 24 mois pourraient être transférables. Cependant, l’Ordre pourrait demander une nouvelle évaluation pour s’assurer que les compétences professionnelles acquises sont conformes aux exigences concernant la pratique du génie au Canada.


    VOLET THÉORIQUE ET EXAMEN PROFESSIONNEL

    15. L’examen professionnel est-il toujours obligatoire dans le cadre du programme d’accès à la profession ?

    Oui. Dès le 1er septembre 2019, les candidats inscrits au programme d’accès à la profession devront suivre 30 heures de formation en ligne avant de pouvoir s’inscrire à l’examen.

     

    16. Quelle est la note de passage de l’examen professionnel ?

    La note de passage est fixée à 60 %.

     

    17. Combien de fois puis-je me présenter à l’examen professionnel ?

    Autant de fois qu’il vous faudra pour le réussir. Toutefois, après 2 échecs, il faudra reprendre la formation théorique de 30 heures (et payer les frais) afin d’être en mesure de vous représenter à l’examen.

     

    18. Si j’ai déjà réussi l’examen professionnel à titre d’ingénieur junior/stagiaire, devrais-je suivre la formation théorique de 30 heures en ligne ?

    Non, vous n’aurez pas à suivre la formation.


    FORMATION CONTINUE

    19. Le candidat à la profession d’ingénieur (CPI) est-il concerné par les règlements entourant la formation continue, l’assurance responsabilité et l’inspection professionnelle ?

    Non, le CPI n’est pas concerné par ces règlements.


    20. Lorsque j’aurai satisfait aux exigences du programme d’accès à la profession et que je deviendrai ingénieur, est-ce que les 30 heures de formation théorique en ligne seront reconnues dans le calcul des heures exigées en vertu du Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs ?

    Un candidat à la profession d’ingénieur (CPI) qui a obtenu le titre d’ingénieur pourra faire reconnaître la formation théorique de 30 heures en ligne pour la période de référence à titre de formation continue pour se conformer au Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs. Si le candidat a réussi l’examen avant le 1er septembre 2019 (sans avoir suivi les 30 heures de formation), il se verra reconnaître 9 heures pour la période de référence à titre de formation continue.

     

    CRÉDITS

    21. Est-ce que les stages en génie ou les expériences de travail pertinentes en génie me donneront droit à un crédit d’expérience comme c’est le cas actuellement ?

    Oui. Un candidat pourra se faire créditer jusqu’à 8 mois d’expérience pour les stages et les expériences de travail pertinentes en génie, dans la mesure où ces stages ou ces expériences ont été effectués après l’obtention de 60 crédits dans un programme d’études donnant ouverture au permis de l’Ordre.

     

    PARRAINAGE

    22. Le nouveau règlement va-t-il modifier le processus actuel de parrainage ?

    L’ingénieur junior ou stagiaire qui est inscrit au programme de parrainage devra compléter ce dernier avant la fin du juniorat, soit le 1er avril 2022.

    Quant au candidat à la profession d’ingénieur (CPI), son superviseur assumera certaines responsabilités similaires à celles d’un parrain. Le « parrainage » est, dès lors, inclus dans le programme d’accès à la profession.

     

    Ce contenu était-il utile pour vous?

    Tout à faitEn partiePas du tout

    Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141