Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche

Rechercher :

    OIQ_InternetAccueilJe suisMembrepages flottantesFAQ Programme d'accès à la profession (PAP)

    Foire aux questions – Nouveau programme d’accès à la profession 

    Avertissement

    Les réponses sont écrites selon l’hypothèse que le Règlement sur les conditions et modalités de délivrance du permis de l’Ordre des ingénieurs du Québec entre en vigueur le 1er avril 2019 et qu’aucune modification n’y est apportée.
    1. Après l’entrée en vigueur du nouveau règlement, sera-t-il possible de rester membre de l'Ordre ou sera-t-on retiré du tableau automatiquement après un certain délai si on ne satisfait pas aux conditions de délivrance du permis d'ingénieur?

    Le 1er avril 2022, les permis d’ingénieur junior et d’ingénieur stagiaire n’existeront plus. Le titulaire d’un tel permis qui n’aura pas satisfait aux conditions de délivrance du permis d’ingénieur qui lui sont présentement applicables sera automatiquement retiré du tableau de l’Ordre. Il sera possible pour tout titulaire d’un permis d’ingénieur junior ou stagiaire de s’inscrire au nouveau programme d’accès à la profession. Le permis d’ingénieur junior ou stagiaire deviendra alors invalide et ce sont les conditions du nouveau programme qui s’appliqueront.

    2. Si je renonce à mon permis d’ingénieur junior ou stagiaire et que je m’inscris au programme d’accès à la profession, dois-je le compléter dans un délai particulier pour obtenir mon permis d’ingénieur?

    Oui. Vous aurez 5 ans pour compléter l’ensemble du programme à partir de votre date d’inscription à celui-ci.

    3. Le nouveau programme d’accès à la profession semble moins rigoureux que le juniorat actuel, qu’en est-il exactement ?

    Les exigences sont différentes. En effet, le candidat devra démontrer qu’il a accumulé au moins 24 mois d’expérience pratique en génie et qu’il a acquis les compétences requises pour l’exercice de la profession.

    L’expérience sera aussi évaluée par un superviseur, soit un ingénieur ayant au moins 3 ans d’expérience dans les 5 dernières années. Le superviseur aura des responsabilités concernant le développement des compétences du candidat.

    Le programme d’accès à la profession comprendra également 30 heures de formation théorique en ligne, lesquelles devront être suivies avant que le candidat ne passe l’examen professionnel.

    4. Le programme d’accès à la profession semble moins contraignant que le juniorat en ce qui concerne l’expérience en génie exigée, est-ce que je pourrai basculer dans le nouveau programme?

    Les exigences sont différentes. Entre autres, le candidat inscrit au programme d’accès à la profession devra démontrer qu’il a atteint la maîtrise de certaines compétences spécifiques en plus d’un certain nombre de mois d’expérience en génie.

    Il sera possible de renoncer à votre permis d’ingénieur junior ou stagiaire et vous inscrire au programme d’accès à la profession. Selon le cas, l’expérience déjà acquise pourra être reconnue si elle s’avère pertinente et qu’elle démontre l’acquisition des compétences requises pour l’exercice de la profession.

    5. Si je termine mon juniorat avant le 1er avril 2019, quelles seront les incidences sur l’obtention de mon titre d’ingénieur?

    Le nouveau règlement n’aura aucune incidence pour vous, dans la mesure où vous faites votre demande de permis avant le 1er avril 2022.

    6. Quelles seraient les répercussions pour un ingénieur junior qui a entrepris le processus selon l’ancien programme et dont la période de juniorat se termine après la date d’entrée en vigueur du nouveau règlement?

    Dans la mesure où votre juniorat se termine avant le 1er avril 2022, le règlement n’aura normalement aucune incidence pour vous.

    Par contre, entre le 1er avril 2019 et le 1er avril 2022, vous pourrez, si vous le désirez, renoncer à votre permis d’ingénieur junior ou stagiaire et vous inscrire au programme d’accès à la profession pour compléter vos démarches d’admission selon le nouveau règlement.

    7. Si le nouveau règlement était adopté, est-ce que l’examen professionnel demeurerait toujours obligatoire?

    Oui. De plus, à partir du 1er septembre 2019, les candidats inscrits au programme d’accès à la profession devront suivre la formation de 30 heures avant de s’inscrire à l’examen.

    8. Si j’ai déjà réussi l’examen professionnel à titre d’ingénieur junior ou stagiaire, devrai-je suivre la formation de 30 heures?

    Non, si vous demeurez dans le programme de juniorat actuel. Par contre, si vous renoncez à votre permis d’ingénieur junior et stagiaire et vous inscrivez au programme d’accès à la formation, il est possible que vous ayez à suivre la formation de 30 heures et faire l’examen si plusieurs années se sont écoulées depuis que vous avez passé l’examen professionnel.

    9. Si j’obtiens mon baccalauréat en génie après le 1er avril 2019, sera-t-il obligatoire de m’inscrire au nouveau programme pour obtenir mon titre d’ingénieur?

    Oui. La réussite du programme est nécessaire pour obtenir le permis d’ingénieur et être inscrit au tableau de l’Ordre.

    10. Est-ce que le nouveau règlement va modifier le processus de parrainage actuel? L’ingénieur junior ou stagiaire qui est inscrit au programme de parrainage devra compléter ce dernier avant le 1er avril 2022.

    Quant au candidat à la profession, son superviseur a certaines responsabilités envers lui qui sont similaires à celles d’un parrain. Ainsi, dans son cas, le « parrainage » est déjà inclus dans le programme d’accès à la profession.

    11. Dans le cadre du nouveau règlement, l’examen professionnel sera précédé d’une formation de 30 heures en ligne. Est-ce que ces heures seront aussi admissibles aux fins du Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs?

    Les candidats inscrits au programme d’accès à la profession ne seront pas assujettis au Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs.

    Lorsqu’un candidat obtient le titre d’ingénieur, il pourra faire reconnaître la formation de 30 heures sur l’examen professionnel pour la période de référence à titre de formation continue conformément au Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs.

    12. Est-ce que les stages accomplis lors de mes études en génie me donneront droit à un crédit d’expérience comme c’est le cas actuellement?

    Oui. Un candidat pourra se faire créditer jusqu’à 8 mois d’expérience pour les stages universitaires en génie, dans la mesure où ceux-ci ont été effectués après que le candidat ait complété 60 crédits de son programme universitaire.

    Ce contenu était-il utile pour vous?

    Tout à faitEn partiePas du tout

    Gare Windsor, bureau 350
    1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
    Montréal (Québec) H3B 2S2

    1 514 845-6141
    Sans frais : 1 800 461-6141