Ordre des ingénieurs du Quebec
Lancer la recherche
OIQ_InternetAccueilArticlesMot de la présidente AGA 2021

Une année de transformation 

 

English version

Chers confrères et chères consœurs,

J’aimerais d’abord remercier les membres qui ont participé à l’Assemblée générale annuelle 2021 et les personnes qui ont contribué à son organisation. Forts de l’expérience de septembre dernier, nous avons pu tenir une assemblée efficace qui a permis aux membres de toutes les régions de s’exprimer. Le détail des décisions prises pendant l’Assemblée peut être consulté dans la rubrique « L’Assemblée générale annuelle en bref » de ce même bulletin.

Une adaptation accélérée

J’aimerais pour ma part revenir sur certains éléments du bilan de 2020-2021. Il va sans dire que l’année qui vient de s’écouler a été exceptionnelle. L’Ordre a dû s’adapter rapidement à la réalité de la pandémie afin de poursuivre ses activités de protection du public. Nous avons eu recours à divers outils numériques, et je suis fière de dire que nous n’avons pas seulement maintenu le rythme de nos activités, mais nous avons même accéléré la cadence du côté des inspections professionnelles et des enquêtes du syndic. Seules les inspections visant à lutter contre la pratique illégale ont été moins nombreuses que prévu, mais cela s’explique par le fait que de nombreux chantiers étaient fermés pendant une certaine période.

L’Ordre réévalue présentement ses pratiques afin de voir comment tirer le meilleur de ces expériences. Il est très probable que le mode hybride devienne la norme, avec des activités qui se tiennent en personne et d’autres à distance. Certains événements pourraient même offrir les deux modes de participation simultanément.

L’Ordre garde le rythme

Comme le rappelle le Plan ING 20-25, l’Ordre souhaite valoriser la « contribution essentielle que l’ingénieur apporte à la société ». Nous l’avons fait en soulignant l’apport des ingénieurs à la lutte contre la pandémie. Nous continuons de le faire sur d’autres sujets, comme le développement durable. En octobre dernier, j’ai eu la chance de prendre la parole au Cercle canadien afin de mettre en valeur les réalisations d’ingénieurs qui innovent à ce chapitre. L’Ordre s’est aussi prononcé lors de consultations sur des projets de lois ayant un impact environnemental, de même que dans le cadre de la consultation québécoise sur les bâtiments verts et intelligents.

L’Ordre est aussi très actif sur le plan de la diversité. Je tiens à souligner la réduction spectaculaire de 66 % du délai d’obtention d'une équivalence pour les professionnels formés à l’étranger. Dans les prochains mois, nous publierons aussi un guide pour favoriser l’avancement professionnel des femmes en génie, un dossier qui me tient à cœur.

Finalement, dans le cadre de nos efforts pour valoriser la profession, l’Ordre vise à démontrer la grande diversité de la pratique du génie. Comme le rappelle la campagne de valorisation de la profession que nous avons lancée récemment, le travail des ingénieurs est partout. Vous le savez mieux que quiconque; alors, passez le mot pour attirer les futurs talents!


Kathy Baig, ing., MBA, ASC, DHC

 

  

A year of transformation

 

Dear Colleagues,

First, I would like to thank the members who attended the 2021 Annual General Meeting (AGM) and the people who helped organize it. Based on last September’s experience, we were able to hold an efficient AGM, which allowed members across Quebec to speak their minds. The details of the decisions made at the AGM can be consulted in the French summary in the “L’Assemblée générale annuelle en bref” column of this newsletter.

Quick adjustments

I would now like to review certain parts of 2020–2021. The year that just ended was undoubtedly exceptional. The OIQ had to quickly adjust to the pandemic situation in order to continue its public protection efforts. We made use of various digital tools, and I am proud to say that we not only kept up the pace of our activities, but even quickened it in the area of professional inspections and inquiries by the syndic. Only inspections conducted for the purpose of preventing unlawful practice were fewer than expected, but this can be explained by the fact that many construction sites were closed for some time.

The OIQ is now re-evaluating its practices to see how it can really gain from these experiences. It is very likely that the hybrid format will become the norm, with some activities being held in person and others remotely. Some events may even be offered in both formats simultaneously.

The OIQ keeps up the pace

As mentioned in the ENG 20-25 Plan, the OIQ wants to highlight “engineers’ essential contributions to society.” We have done this by highlighting the contributions that engineers have made to fight the pandemic. We continue to do so in other issues, such as sustainable development. Last October, I had the opportunity to speak at the Canadian Club of Montreal, where I mentioned the achievements of engineers who are breaking new ground in this area. The OIQ also expressed its views during consultations on bills with an environmental impact, as well as in the consultation on smart green buildings in Quebec.

The OIQ is also very active in the issue of diversity. I would like to point out the spectacular 66% decrease in the time it takes internationally trained professionals to obtain equivalence. In the months ahead, we will also publish a guide to help women advance their careers in engineering, an issue that is particularly close to my heart.

Finally, as part of our efforts to raise the profile of the profession, the OIQ is working to show how truly diverse engineering practice is. As our recently launched promotional campaign for the profession shows, engineers’ work is everywhere. You know this better than anyone else; so pass the message on to future talents!


Kathy Baig, ing., MBA, ASC, DHC

Ce contenu était-il utile pour vous?

Tout à faitEn partiePas du tout

Gare Windsor, bureau 350
1100, avenue des Canadiens-de-Montréal
Montréal (Québec) H3B 2S2

1 514 845-6141
Sans frais : 1 800 461-6141